DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouvelles négociations de paix en Colombie


Colombie

Nouvelles négociations de paix en Colombie

Après les FARC, Bogota entame un processus de paix avec l’ELN, l’Armée de Libération nationale, seconde guérilla d’extrême gauche du pays avec 2 500 combattants. Le président colombien sortant, Juan Manuel Santos, a annoncé la nouvelle cinq jours avant le second tour de la présidentielle à laquelle il est candidat.

“Un processus de paix intégral – qui inclus les FARC et l’ELN – est la meilleure garantie pour les victimes et pour le pays de mettre un terme à ce conflit pour toujours, et de faire en sorte qu’il ne se répète jamais.”

Le président sortant, dont le gouvernement a ouvert depuis 19 mois des pourparlers les Forces armées révolutionnaires de Colombie, compte sans doute sur cette annonce pour décrocher un second mandat dimanche. Lors du premier tour, il a été devancé de près de quatre points par l’ancien ministre Oscar Zuluaga. Ce proche de l’ex-président Alvaro Uribe est un farouche opposant au dialogue actuel avec les FARC

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'indignation d'Obama après une nouvelle fusillade dans un lycée américain