DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : manifestation un an après la fermeture de la chaîne publique

Vous lisez:

Grèce : manifestation un an après la fermeture de la chaîne publique

Taille du texte Aa Aa

Un an après la fermeture express de la chaîne de télévision publique grecque, des centaines de personnes manifestent devant l’ancien siège d’Athènes. La plupart d’entre eux sont d’anciens salariés de l’ERT qui a cédé la place à un nouveau groupe médiatique, NERIT. Un groupe qui ne génère que des CDD de deux mois renouvelables.

“Ce qu’il reste un an après la fermeture de l’ERT, c’est l’exigence, pas seulement de nous – les anciens salariés – mais aussi du public, d’avoir une chaîne d’information indépendante”, affirme Marina Demertzian, journaliste.
Les anciens de l’ERT qui ne travaillent pas pour NERIT poursuivent le programme “ERT Open”, diffusé surtout sur internet. Explications de l’ancien directeur technique de la télévision publique : “nous sommes fiers parce que nous avons décidé de nous battre contre le renversement du 11 juin. Un an plus tard, nous poursuivons le programme. Et plus que tout, nous pensons avoir montré une voie alternative”, avance Nikos Michalitsis.

Trois leaders de l’opposition grecque ont également manifesté. Parmi eux, Alexis Tsipras dont le parti radical de gauche, SYRIZA est arrivé en tête des Européennes.