DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hongrie: "Hunger King", le roi de la provoc'


Hongrie

Hongrie: "Hunger King", le roi de la provoc'

De loin, on dirait une enseigne de restauration rapide. Mais ce n’est pas le cas. Nous sommes à Budapest la capitale hongroise.
Un artiste finlandais Jani Leinonen a ouvert là un faux fast-food dont il a détourné la marque. Son idée : dénoncer le sort réservé aux sans-abris en Hongrie. En effet, à l’automne dernier, le gouvernement conservateur a adopté une loi qui permet de chasser les SDF de certaines zones urbaines.

“Nous on vit dans la rue, dit un sans-domicile fixe. (Le Premier ministre) Orban, lui, il reste au Parlement. Mais bon, je ne veux pas polémiquer…”

Il y avait une grande affluence ce mercredi lors de l’inauguration de ce faux fast-food aux allures d’association caritative. “Je suis venu pour toucher l’argent, c’est sûr, confie une des personnes présentes. Mais l’idée générale me plait beaucoup”.

A travers ce projet ô combien provocateur, l’artiste pose une question : peut-on accepter des espaces pour les riches et d’autres pour les pauvres ? “Mon idée, explique-t-il, ce n’est pas de stigmatiser la Hongrie. Je sais bien que c’est un problème qu’on trouve un peu partout. Mais pour moi, aujourd’hui, c’est en Hongrie que ce problème trouve sa meilleure illustration. J’aurais pu tout aussi bien faire ce projet à Helsinki ou à Paris. Cela aurait fonctionné de la même manière”.

Originalité du lieu : ici, on ne fournit aucun vrai repas. En revanche, dans les boites de sandwichs, sont distribuées de petites sommes d’argent, 3400 forints (environ 11 euros), soit l‘équivalent du salaire minimum par jour.

“Ce qui indigne cet artiste finlandais, commente Andrea Hajagos, correspondante d’euronews à Budapest, c’est que des gens puissent faire la queue dans la rue, pour accéder à des boutiques de luxe, et que dans le même temps, les sans-abris, eux, peuvent être chassés des rues “.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Programme Fulbright, lauréat du Prix de la Coopération internationale de la Fondation Prince des Asturies