DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Kurdistan, refuge de paix pour les habitants de Mossoul


Irak

Le Kurdistan, refuge de paix pour les habitants de Mossoul

Sur la route de Mossoul à Erbil, des milliers de familles irakiennes sont stoppées à ce check-point, principale porte d’entrée dans la province irakienne autonome du Kurdistan. Des dizaines de milliers de personnes auraient déjà fui Mossoul, prise par les djihadistes armés il y a deux jours. La population craint les combats mais aussi les lois fondamentalistes et la répression que les islamistes apportent avec eux.

“La situation là-bas est sans espoir,déclare ce réfugié. Ils ont détruit et brûlé un commissariat de police. Je vais faire tout ce que je peux pour sauver ma famille et protéger mes enfants”.

Beaucoup ont fui dans la précipitation, laissant sur place toutes leurs affaires et n’ayant pu prendre avec eux que des papiers d’identité et quelques vêtements.

Seules les personnes qui ont des proches au Kurdistan peuvent passer la frontière et rejoindre Erbil.

Catherine Robinson, du UNHCR :
“Donc les gens arrivent ici à ce point de passage pour entrer dans la province d’Erbil. Et pour ceux qui n’ont personne qui les attend de l’autre côté et n’ont pas d’argent, le gouvernement kurde a mis en place ce camp de transit pour qu’ils aient un endroit ou rester”.

10.000 personnes se sont déjà réfugiées en deux jours à Erbil, alors que 5.000 autres ont rejoint la province voisine de Dahuk, qui fait aussi partie de la région autonome du Kurdistan.

  • Area controlled by militants and current fighting

  • Main iraqi oil fields

    (source: www.eia.gov)

  • Area controlled by militants in Syria and Iraq

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Irak: les jihadistes aux portes de Bagdad