DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie : les meneurs présumés de la révolte de 2013 devant les juges

Vous lisez:

Turquie : les meneurs présumés de la révolte de 2013 devant les juges

Taille du texte Aa Aa

Plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées devant une cour d’assises d’Istanbul, en Turquie, pour soutenir les 26 membres de l’association Taksim Solidarité. Leur procès s’est ouvert pour leur implication dans les manifestations anti-gouvernement l’an dernier. De très lourdes charges pèsent contre eux, notamment participation à une “organisation criminelle”. Ils risquent treize ans de prison.

Tout a commencé fin mai 2013 avec la mobilisation de militants écologistes contre la destruction du parc Gezi d’Istanbul, en vue d’y construire notamment un centre commercial. L’intervention musclée de la police a attisé la mobilisation qui s’est muée en contestation contre les dérives autoritaires du gouvernement de Recep Tayyip Erdogan.

Trois semaines d‘émeutes à travers le pays ont été violemment réprimées, faisant au moins huit morts et 8 000 blessés. Plusieurs milliers de personnes ont été interpellées. Amnesty international estime que 5 500 personnes ont été renvoyées devant les tribunaux.

Les prévenus et leurs soutiens dénoncent des charges “ridicules”, destinées selon eux à faire un exemple et dissuader quiconque voudrait contester la politique du gouvernement islamo-conservateur.