DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des graffitis pour éduquer les enfants des rues de Djakarta


le mag

Des graffitis pour éduquer les enfants des rues de Djakarta

En partenariat avec

Eduquer les enfants des rues, ou des enfants souvent contraints de travailler dans la rue, grâce à des graffiti. C’est ce que font des artistes et des enseignants volontaires depuis plus d’un an maintenant.
Cela se passe à Djakarta.

Ronny Pratama qui est directeur artistique dans une agence de publicité est un des membres fondateurs d’un projet qui s’appelle Graffiteach : “Nous utilisons les graffitis comme un média pour enseigner parce que les enfants des rues ont une relation très étroite avec les graffiti. Ces enfants travaillent dans des coins de rue qui sont souvent recouverts de graffiti souvent obscènes, avec des noms de gangs. Et nous on arrive avec cette idée de les transformer en quelque chose d’utile.”

Une année après sa création Graffiteach avait déjà créé une vingtaine de projets dans toute la capitale indonésienne. Ils donnent ainsi des cours d’anglais, math, science, culture… Selon les autorités indonésiennes (mais il y en aurait beaucoup plus) 8000 enfants travailleraient ainsi dans les rues de Djakarta, à l’instar de Nur : “Je suis tellement contente de pouvoir me rassembler avec mes amis et d’apprendre avec les graffiti des choses que je ne connaissais pas avant comme l’anglais et la culture.”

Forts du succès de leur opération, les initiateurs du projet espèrent bien pouvoir l’exporter dans d’autres villes du pays.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

MKTO débarque en Europe