DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : nouvelles conquêtes djihadistes mais l'armée protège Bagdad

Vous lisez:

Irak : nouvelles conquêtes djihadistes mais l'armée protège Bagdad

Taille du texte Aa Aa

Ils veulent redessiner la carte du Moyen-Orient, pour y créer un grand Califat sunnite. Les combattants de l’Etat islamique en Irak et au levant ont mis en ligne une vidéo montrant la prise d’un poste frontière irakien à la frontière syrienne. Un fait d’armes qui ouvre une route directe entre les djihadistes sunnites de Syrie et d’Irak. Autre scène de victoire illustrée à Diyala cette fois, une ville proche de la frontière iranienne.

En trois jours seulement, ce groupe dissident d’Al-Qaïda, a pris Mossoul dans le nord, mais aussi Tikrit au centre et une grande partie de la province de Diyala à l’est, vers la frontière iranienne. Une avancée fulgurante rendue possible par l’alliance passée avec les tribus sunnites autour d’un objectif commun : prendre Bagdad pour renverser le premier ministre chiite, Nouri al-Maliki, qu’ils accusent d’opprimer la minorité sunnite d’Irak.

Ce dernier s’est rendu sur le front, dans la ville sunnite de Samarra qui abrite un des grands lieux saints chiites, pour y orchestrer la contre-offensive.

Ce samedi, les forces de sécurité irakiennes sont parvenues à repousser les djihadistes. Elles ont repris trois villes à une centaine de kilomètres au nord de Bagdad.