DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Présidentielle en Afghanistan : forte participation malgré les violences


Afghanistan

Présidentielle en Afghanistan : forte participation malgré les violences

Le dépouillement des urnes a commencé en Afghanistan, au soir du deuxième tour de la présidentielle. Les résultats provisoires ne seront publiés que le 2 juillet et le successeur d’Hamid Karzaï prendra ses fonctions un mois plus tard.

Avec plus de 13 points d’avance au premier tour sur son rival, Abdullah Abdullah, 53 ans, est le grand favori. Cet ancien porte-parole du commandant Massoud avait recueilli 45% des voix le 5 avril. Lors de la présidentielle de 2009, il s‘était retiré avec fracas en dénonçant des fraudes massives.

Son challenger, le voici : Ashraf Ghani, 65 ans, ancien cadre de la Banque mondiale, 31,6% des suffrages au premier tour.

Plus de 7 millions d’Afghans, pour un tiers, des femmes, se sont rendus aux urnes. Comme au premier tour, la participation devrait dépasser les 50%.

Un succès entaché par les nombreuses attaques des Talibans. 20 civils, 11 policiers et 15 soldats ont perdu la vie, de même que 60 insurgés. Les Talibans ont aussi mutilé des électeurs, en leur coupant le doigt marqué de l’encre indélébile.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Colons disparus : Israël intensifie les recherches en Cisjordanie