DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'armée repousse les insurgés mais Bagdad toujours menacée

Vous lisez:

L'armée repousse les insurgés mais Bagdad toujours menacée

Taille du texte Aa Aa

Avec l’appui de ses hélicoptères, l’armée irakienne reprend du terrain et a chassé les insurgés islamistes de deux villes non loin de Bagdad, dans la province de Salaheddine. Des renforts de la police et de l’armée, arrivés vendredi à Samarra, à 110 km au nord de Bagdad, s’apprêteraient à lancer une contre-offensive un peu plus au nord, pour reprendre Tikrit. L’objectif final des insurgés est Bagdad. Les autorités ont donc annoncé un plan de sécurité pour défendre la capitale. Et ces volontaires se sont enrôlés, répondant à un appel du plus important chef religieux chiite.

En l’espace de trois jours, les jihadistes de l’Etat islamique en Irak et au Levant ont pris des villes clé du pays, ici en rouge. Kirkouk en orange est au main des Kurdes.

Washington qui refuse d’envoyer des troupes au sol a déployé un porte-avions dans le Golfe, et l’Iran, n’exclut pas une coopération avec les Etats-Unis pour combattre l’insurrection sunnite.