DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : contrôler les frontières pour empêcher les livraisons d'armes


Ukraine

Ukraine : contrôler les frontières pour empêcher les livraisons d'armes

Ce dimanche est une journée de deuil national en Ukraine. Car hier, les rebelles ont mené l’attaque la plus sanglante depuis le début de la crise dans l’Est : contre cet avion militaire, près de Lougansk. L’appareil a été détruit en vol par un missile antiaérien, tuant ses 49 occupants. Un drame qui intervient alors que la Russie est accusée d’avoir livré des armes lourdes aux 
insurgés. 

“J’ai donné à nos forces armées une priorité, a déclaré le président ukrainien Petro Porochenko, c’est de garder le contrôle des frontières de l’Ukraine à travers lesquelles les terroristes font entrer des armes, des renforts, des équipements et de l’argent.”

Hier cinq gardes-frontières ukrainiens ont été tués par les rebelles qui ont tiré au lance-roquettes sur leur convoi à Marioupol, un port stratégique dont Kiev avait pourtant annoncé la reprise.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

L'armée repousse les insurgés mais Bagdad toujours menacée