DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Afghanistan : amputé d'un doigt pour avoir voté


Afghanistan

Afghanistan : amputé d'un doigt pour avoir voté

Les talibans poursuivent leur offensive contre les électeurs qui se sont prononcés hier, pour le second tour de la présidentielle afghane. Une cinquantaine de personnes a été tuée. 11 autres ont été mutilées pour avoir osé voter, malgré l’interdiction des islamistes, dans la province d’Herat.

“Nous avons participé au scrutin, déposé notre bulletin pour choisir notre président. Et juste après nous avons été kidnappés et nos doigts ont été coupés”, témoigne Noor Ahmad.

“Leurs doigts, qui étaient teintés par l’encre utilisée dans les bureaux de vote pour éviter les fraudes, ont étés coupés au cutter après une anesthésie locale”, explique le porte-parole de l’hôpital Rafiq Shirzai.

Ce scrutin a été émaillé de violences et de fraudes, selon le favori de l‘élection, Abdullah Abdullah, l’ancien porte-parole du commandant Massoud.

Son rival, l‘économiste Ashraf Ghani, avait lui aussi mis en garde contre d‘éventuelles irrégularités avant même le second tour dont les résultats préliminaires sont attendus le 2 juillet.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Irak : EIIL revendique le massacre de 1 700 chiites