DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Conflit gazier: Moscou et Kiev saisissent la cour d'arbitrage internationale


Ukraine

Conflit gazier: Moscou et Kiev saisissent la cour d'arbitrage internationale

La Russie avait prévenu : faute d’accord, elle arrêtera d’approvisionner l’Ukraine en gaz. La menace a été mise à exécution ce lundi matin. Désormais, pour avoir du gaz, l’Ukraine devra régler ses factures d’avance. C’est le système de pré-paiement. Moscou exige aussi que Kiev paie les arriérés.

A l’issue d’une rencontre avec le Premier ministre Dmitri Medvedev et le ministre de l‘énergie, le patron du géant russe Gazprom Alexei Miller a expliqué avoir saisi la cour d’arbitrage internationale de Stockholm, afin d’obtenir de l’Ukraine qu’elle rembourse sa dette”.

De son côté l’entreprise gazière ukrainienne Naftogaz a annoncé qu’elle aussi avait saisi la cour de Stockholm, estimant avoir versé trop d’argent à Gazprom. L’Ukraine refuse de rembourser ses dettes tant que la Russie n’aura pas baissé le prix du gaz.

Ce bras-de-fer pourrait avoir des conséquences sur l’approvisionnement de l’Europe dans les prochains mois. Environ 15% du gaz consommé dans l’Union européenne transite en effet par l’Ukraine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Espagne : une cellule recrutant des djihadistes démantelée