DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : l'heure est à l'action gouvernementale


Egypte

Egypte : l'heure est à l'action gouvernementale

Une cérémonie organisée aux aurores comme pour signifier qu’il y a urgence à remettre l’Egypte sur les rails. Le président, récemment élu, Abdel Fatah al-Sissi a convoqué son nouveau gouvernement très tôt ce matin pour prêter serment.

Sur 34 ministres, 21 sont issus du gouvernement sortant, à commencer par le Premier ministre Ibrahim Mehleb. Le ministre de l’Intérieur, Mohamed Ibrahim considéré comme l’un des principaux promoteurs de l’implacable répression dirigée contre les Frères musulmans, reste aussi en place.

L’homme peut-être le plus neuf est le banquier Achraf Salman nommé au ministère de l’Investissement. La réapparition de ce ministère, distinct de celui du Commerce et de l’Industrie, aura un rôle important à jouer dans la relance d’une économie lourdement affectée par l’agitation politique. Ces trois dernières années, deux présidents ont été renversés, des centaines de personnes ont été tuées dans des violences, ce qui a fait chuter le tourisme et les investissements, et a engendré une hausse du chômage et du déficit public.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Dette : l'Argentine acculée par la justice américaine