DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Elles étaient "Supremes" et c'était il y a 50 ans


le mag

Elles étaient "Supremes" et c'était il y a 50 ans

En partenariat avec

“Where did our love go”, un air est sorti il y a tout juste 50 ans. Les voix acidulées et éthérées de trois très jeunes femmes issues de Detroit qui alors abritait aussi la Motown. Les Supremes ont monopolisé la scène pop à coup de titres planétaires.

Mary Wilson est la seule chanteuse parmi les dix à avoir appartenu à toutes les formations successives.

Mary Wilson : “La chanson est sortie il y a 50 ans et je m’en souviens comme si c‘était il y a deux ou trois semaines… Je ne pense pas que nous aimions cette chanson. Moi, je ne l’aimais pas. Je ne sais pas pour Flo et Diane. J’ai dit alors à son coauteur Eddie Holland “si on ne fait pas un hit nos parents vont nous envoyer à la fac et nous on chantait depuis qu’on avait 13 ans. Donc nous savions que c‘était ce que nous voulions pour le reste de nos vies. Point final.”

Plutôt que les cours elles ont enchaîné les tubes “Baby Love,” “Come See About Me,” “Stop! In The Name Of Love,” “Back In My Arms Again”. Des tubes maintes fois repris. Et puis Diana Ross a fait une carrière solo et le groupe s’est définitivement séparé en 1977.

Mary Wilson : “Les gens demandent toujours si nous allons nous reformer, mais c’est très difficile. D’abord parce que Florence n’est plus. Et malheureusement Cindy affronte des problèmes de santé. Et Diane est dans sa propre figure de star. C’est une diva, une superstar. Parfois c’est difficile de revenir, et les gens n’ont aucune raison de le faire.”

Et il serait de toute façon impossible de recréer cet âge d’or si bien symbolisé ici.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Festival Gnaoua : des Caraïbes au Mali...