DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Minute de silence à la Douma pour les journalistes tués en Ukraine

Vous lisez:

Minute de silence à la Douma pour les journalistes tués en Ukraine

Taille du texte Aa Aa

Igor Korneliouk et Anton Voloshin, respectivement journaliste et preneur de son pour la chaîne de télévision publique Rossyia 24 sont morts mardi dans l’est de l’Ukraine.
Leurs collègues les pleurent et les autorités russes montrent du doigt Kiev.

L’ambassadeur ukrainien aux Nations Unies a annoncé qu’une enquête serait menée. Il a cependant déjà précisé que les deux hommes n’avaient pas suivi les recommandations de sécurité pour travailler dans cette zone.

Victor Denisov, le cameraman, qui a survécu, explique que “ses confrères ne sont pas tombés sous des balles perdues mais lors d’un tir ciblé des forces ukrainiennes et a précisé qu’ils étaient pourtant identifiables de par leur logo TV.”

Les corps des deux journalistes sont rapatriés ce mercredi. Le président ukrainien s’est engagé auprès de Vladimir Poutine à prendre les mesures de sécurité nécessaires pour protéger les reporters couvrant le conflit.

A la Douma, les députés russes ont observé une minute de silence en mémoire des deux victimes.

Selon Reporters sans frontières, la mort d’Igor Korneliouk et Anton Voloshin porte à cinq le nombre de journalistes tués depuis le début de l’année en Ukraine.