DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mondial 2014 : le Brésil accroché par le Mexique


the corner

Mondial 2014 : le Brésil accroché par le Mexique

Pendant un mois, ‘‘The Corner’‘ vous dit tout sur la Coupe du monde de football au Brésil.

Des Belges renversants

Après douze ans d’absence, la Belgique a réussi son retour en Coupe du monde. Les hommes de Marc Wilmots ont battu l’Algérie 2-1.

Les Diables Rouges ont gagné, mais ils ont souffert contre les Fennecs qui ont ouvert le score en première mi-temps sur un penalty de Sofiane Feghouli. Deux buts de Marouane Fellaini et Dries Mertens, dans les vingt dernières minutes du match, ont finalement donné la victoire aux Belges. L’ambiance à Bruxelles était particulièrement festive.

Russes et Coréens dos à dos

Dans l’autre match du groupe H, la Russie et la Corée du Sud ont fait match nul 1-1. Une erreur du gardien russe, Igor Akinfeïev, a permis aux Sud-coréens d’ouvrir le score. Les Russes ont égalisé cinq minutes plus tard grâce à Alexsandr Kerzhakov.
La Belgique est seule en tête du groupe.

Le Brésil déçoit

Dans le groupe A, le Brésil n’a pu faire mieux que 0-0 contre le Mexique lors de son deuxième match. Un match équilibré dans lequel les deux gardiens, Guillermo Ochoa et Julio Cesar, se sont particulièrement illustrés.
La Seleçao reste sous pression. Elle devra attendre la rencontre contre le Cameroun pour valider son billet pour les huitièmes de finale.

Au classement, le Brésil et le Mexique restent co-leaders. Le Cameroun et la Croatie s’affrontent ce mercredi.

Les Pays-Bas, premiers qualifiés ?

Après leur démonstration contre l’Espagne, les Pays-Bas vont tenter de valider leur billet pour les huitièmes de finale. Pour cela, ils devront battre l’Australie, une équipe contre laquelle ils partiront logiquement favoris. Mais attention à l’excès d’euphorie a prévenu Robin Van Persie, d’autant que les Australiens, qui ont perdu leur premier match contre le Chili, vont tout donner pour éviter l‘élimination. Les Socceroos ne se sont qualifiés qu’une seule fois pour les huitièmes de finale d’un Mondial, c‘était en 2006.

L’Espagne doit réagir

Toute l’Espagne attend une révolte de son équipe nationale contre le Chili pour faire oublier la claque subie contre les Pays-Bas. Le sélectionneur Vicente del Bosque pourrait procéder à deux ou trois changements par rapport au premier match. Pedro pourrait ainsi remplacer David Silva en attaque. Les Champions du monde restent optimistes et rappellent qu’ils avaient aussi perdu le premier match du mondial 2010.

En face, l’autre Roja, le Chili, a suffisamment de qualités pour poser des problèmes aux Espagnols. Les Sud-Américains jouent avec beaucoup de rapidité et d’intensité, et ils comptent dans leurs rangs des joueurs de classe mondiale comme Alexis Sanchez et Arturo Vidal. Par ailleurs, les Chiliens, qui ont gagné leur match, aborderont cette rencontre avec beaucoup moins de pression que les Espagnols.

Pronostics

Voyons maintenant les pronostics de l‘équipe des sports d’euronews pour les matchs de ce mercredi. Vous pouvez également donner les vôtres sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag : #TheCornerScores.

Après avoir étrillé l’Espagne, les Pays-Bas devraient logiquement s’imposer contre l’Australie. Notre pronostic : 3-0 pour les Orange.

L’Espagne devrait retrouver des couleurs contre le Chili, mais ce ne sera pas évident. Victoire 2-1 pour la Roja.

Enfin, la Croatie est à nos yeux favorite contre le Cameroun. Victoire 2-1 pour les Croates.

Expériences nocturnes

Les hôtels affichant complets, de nombreux fans de football ont trouvé des alternatives : pour certains, c’est une chambre dans un ‘‘love-motel’‘, pour d’autres, une nuit à la belle étoile sur la plage de Copacabana, où l’on profite gratuitement du paysage.

La Coupe du monde au Brésil a attiré des dizaines de milliers de touristes, mais tous n’ont pas trouvé un toit où dormir.
Ceux-ci ont trouvé un lit pour le moins exotique : la plage de Copacabana, où l’on est bercé par le bruit des vagues. ‘‘C’est une aventure. Nous sommes tous venus ici pour vivre quelque chose. Nous n’avons pas trouvé d’hôtels. C’est pour cela qu’on dort sur la plage’‘, dit cette femme.

Très appréciée également des dormeurs, la station de bus de Rio. D’autres dorment dans leur voiture ou leur camping-car. À Manaus, des touristes se sont retranchés dans des ‘‘love-motels’‘. C’est le cas de ces deux Britanniques, venus assister au match Italie-Angleterre. ‘’ C‘était le seul hôtel à Manaus qui n‘était pas complet’‘, expliquent-ils.

Hôtel de charme, nuit à la belle à l‘étoile ou dans un coffre de voiture… Les fans de foot sont prêts à dormir n’importe où pour vivre l’expérience inoubliable de la Coupe du monde.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

the corner

L'Allemagne étrille le Portugal