DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouvel album rétro-futuriste pour les Klaxons


le mag

Nouvel album rétro-futuriste pour les Klaxons

En partenariat avec

‘Love Frequency’, c’est donc le titre du troisième album studio des Klaxons. Quatre ans que les fans attendaient ce moment. Quatre ans que le groupe britannique a mis à profit pour écumer les scènes du monde entier et puis sans doute, aussi, souffler après un deuxième album au succès mitigé, et puis se remettre au travail. Alors, qu’ont-ils fait pendant leur absence :

‘Quand on y repense, ça ne m’a pas paru si long, estime Jamie Reynolds le chanteur et bassiste du groupe. Mais peut-être que ça l’a été en fait. Pourquoi ça a été si long ? Je ne sais pas … On a pris du bon temps. Et puis, on a appris plein de choses. Oui, c’est ça, on a passé beaucoup de temps à apprendre’. Même son de cloche du côté de James Righton, clavier et chanteur : ‘On a appris des trucs, on est parti en tournée, la routine quoi ! Mais, c’est vrai, qu’on prend notre temps entre 2 albums’.

Pour ce nouvel album, les Klaxons ont notamment fait appel à James Murphy et aux Chemical Brothers. Un album aux ‘frontières du réel’ et aux accents rétro-futuristes assumés, comme avec le titre ‘Show me a miracle’ défendu haut et fort par Simon Taylor-Davis, le guitariste du groupe :
‘Ce morceau, nous l’avons produit nous-mêmes avec l’ingénieur Steve Dubs. Et le clip qui vient de sortir est juste fantastique … On fait de la moto avec des aliens et plein de trucs bizarres comme on peut s’y attendre de notre part.C’est sans doute le morceau le plus pop de tout l’album. C’est le reflet du chemin que nous avons parcouru, de toutes ces choses que nous avons faites, comme apprendre à se servir de nouveaux logiciels pour faire ce disque, se perfectionner suffisamment pour pouvoir produire nous-mêmes nos albums. Et voilà le produit fini. Et on en est tous vraiment fiers’.

Promo oblige, voilà les Klaxons repartis sur les routes. En juillet, ils participeront au festival de Benicassim en Espagne. Puis direction la Belgique, la Hongrie ou encore la France à l’automne.

Prochain article

le mag

Mode homme, Londres ouvre la saison