DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bras de fer Hamas-Israël aux dépens des Palestiniens


Israël

Bras de fer Hamas-Israël aux dépens des Palestiniens

La tension engendrée par l’opération militaire de recherche des trois jeunes israéliens commence à être intenable pour les Palestiniens.
En Cisjordanie, des batailles de rue ont éclaté entre soldats israéliens et Palestiniens à Jénine. Certains ont été blessés par balles.
Depuis la disparition des trois garçons dans une partie du territoire sous contrôle israélien il y a une semaine, des milliers de soldats ont été envoyés quadriller la Cisjordanie.
280 Palestiniens ont été arrêtés, dont 200 militants du Hamas selon un porte-parole de l’armée israélienne.

Israël rend le Hamas, nouvellement réconcilié avec le Fatah, responsable du rapt.

Le point de vue d’Azzam al-Ahmad du Fatah, dans une interview donnée à notre correspondant Mohamed Shaikhibrahim :

“Jusqu‘à maintenant, le Hamas nie, il n’a montré en tout cas aucune connexion avec l’incident, et jusqu’ici Israël n’a pas prouvé que les trois jeunes avaient réellement été kidnappés, il ne sait pas non plus par qui, Israël exerce sa politique habituelle d’occupation fasciste, qui se traduit par la répression et la persécution de tous les Palestiniens”.

A l’Université palestinienne de Bir Zeit, près de la ville palestinienne de Ramallah, des soldats israéliens ont aussi fouillé les locaux et saisi des affiches et des drapeaux du Hamas. Ils ont ainsi perquisitionné près d’un millier d’habitations ou locaux en Cisjordanie.

La nuit dernière, l’aviation israélienne a par ailleurs lancé quatre raids dans la bande de Gaza après le tir de deux roquette vers le territoire israélien.
Au total, trois Palestiniens auraient été blessés lors de ces attaques, qui ont pris pour cible deux camps d’entraînement du Hamas, un centre des services de sécurité dans la ville de Gaza, et un ancien centre de sécurité dans le camp de réfugiés de Jabalia.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Espagne : un nouveau monarque en quête d'unité