DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'armée irakienne dit avoir repris le contrôle de la grande raffinerie de Baïji

Vous lisez:

L'armée irakienne dit avoir repris le contrôle de la grande raffinerie de Baïji

Taille du texte Aa Aa

Les autorités irakiennes annoncent avoir repris totalement le contrôle de la raffinerie de Baïji, et avoir ainsi repoussé l’assaut des insurgés. D’après un employé de cette raffinerie, cela s’est fait au prix de très violents combats. On ignore le bilan de ces affrontements qui ont commencé ce mercredi.

Cette raffinerie de Baïji est une des plus importantes du pays. Elle est située à quelques dizaines de kilomètres au nord de Tikrit, une ville qui, elle est sous le contrôle des djihadistes.

Ces miliciens affiliés au groupe de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont lancé une offensive il y a une dizaine de jours dans le nord et l’ouest du pays.

A Bagdad, le gouvernement tente d’organiser la riposte. Le Premier ministre chiite Nouri al-Maliki a ordonné ce jeudi le rappel des officiers réservistes. Il y a quelques jours, déjà, il avait proposé d’armer les volontaires.

Mais plus que l’appel d’al-Maliki, c’est celui lancé par l’ayatollah Ali al-Sistani, le plus haut dignitaire chiite d’Irak, qui semble avoir été entendu.

Jabbar Mehdi habite Bassora dans le sud de l’Irak. Il s’est porté volontaire suite à l’appel d’al-Sistani. “Nous allons remplir notre devoir et défendre la population”, assure-t-il.

D’après les autorités, ce sont deux millions d’Irakiens qui se sont portés volontaires ces derniers jours pour repousser l’offensive des insurgés.