DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Alstom : le gouvernement français se prononce en faveur de General Electric


entreprises

Alstom : le gouvernement français se prononce en faveur de General Electric

L’Etat français a retenu l’offre de l’américain General Electric sur la division énergie d’Alstom. Le groupe américain avait proposé in fine trois co-entreprises avec Alstom : dans les réseaux électriques, les énergies renouvelables et les turbines à vapeur pour le nucléaire.

D’autre part, le ministre de l’Economie Arnaud Montebourg a indiqué que l’Etat français va entrer à hauteur de 20% au capital d’Alstom, en rachetant les deux-tiers des 29% que détient le groupe Bouygues.

Fort de cette participation qui en fera le premier actionnaire du groupe industriel, “le gouvernement français exercera son droit de veto si besoin”, a ajouté Arnaud Montebourg.

Lundi prochain, c’est le conseil d’administration d’Alstom qui choisira définitivement son candidat.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Lloyds introduit en bourse 35% du capital de sa filiale TSB