DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Asher Roth : jamais aussi bien servi que par soi même

Vous lisez:

Asher Roth : jamais aussi bien servi que par soi même

Taille du texte Aa Aa

Il y a cinq ans le très jeune rappeur américain, il n’avait alors que 18 ans, Asher Roth faisait son apparition dans les meilleures ventes avec “Asleep in the Bread Aisle”.

Et puis avec la maison de disque ça a traîné pour le deuxième album à tel point qu’Asher Roth a décidé de le sortir lui même.

Asher Roth : “La durée de vie de carrières chez les labels fait que vous êtes traité comme quelque chose de jetable et je pense que cela a été la chose la plus difficile pour moi. On demandait ‘Où est le tube ? Où est le titre ?” Et toute votre carrière repose là-dessus. Cela n’avait plus de sens. Moi j’apprécie vraiment les travaux en commun et cela a été le cas sur des titres comme ‘Tangerine Girl,’ ‘Fast Life,’ ‘Be Right’. Quand c’est bien fait c’est quelque chose de très accessible.”

Ce nouvel album comprend 10 chansons à base de rythmes plus pops et acoustiques et de beaucoup de collaborations avec des artistes comme Major Myjah.

Asher Roth : “C‘était un défi personnel, je ne voulais pas non plus provoquer la musique. Ma relation avec elle est vraiment réelle. Mes émotions viennent de la musique, comme beaucoup d’entre nous d’ailleurs. Et je ne voulais vraiment pas gâcher cette relation et transformer la musique juste en une source de revenus ou quoi que ce soit d’autre.”

On écoutera donc le résultat dans l’album “RetroHash”. Quant à Asher Roth il est actuellement en tournée aux Etats Unis.