DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Coup de talon dans la mode russe


monde

Coup de talon dans la mode russe

Dans certains pays, on veut interdire le port du voile, en Russie, ce sont les talons hauts qui posent apparemment problème à un député russe. Oleg Mikheïev, un député du parti de centre gauche Russie Juste, a ainsi adressé une proposition à l’Union douanière (NDLR – qui comprend la Russie, le Bélarus et le Kazakhstan) pour imposer aux fabricants de chaussures une taille maximale pour la hauteur des talons, mais aussi pour interdire les chaussures plates. Baskets, ballerines et autres mocassins seraient, selon lui, mauvais pour la santé.

Dans un texte de cinq pages, il explique que “les chaussures devraient avoir des talons de deux à quatre centimètres, cinq centimètres maximum” et que puisque “les effets nuisibles du port de talons très hauts et de chaussures plates sont aujourd’hui reconnus par les experts du monde entier, il est nécessaire de changer la tendance”.

Préoccupé par le sort des femmes, Oleg Mikheïev “souhaite leur éviter de souffrir de pieds-plats ou d’autres difformités”. Et il avance un argument de taille, “quelque 40% de la population russe souffriraient de pieds-plats”, dit-il.

Avec ses gros sabots, le député semble avoir mis les talons dans le plat. Sa proposition a déjà provoqué une tempête médiatique en Russie. Comme pour faire un pied de nez au projet, des femmes ont clamé que si les talons hauts étaient interdits, elles se mettraient à en porter sciemment pour défier la loi.

Le projet d’Oleg Mikheïev lui a aussi valu les foudres de ses collègues féminines qui ne sont quand même pas allées jusqu‘à lui “botter les fesses”, avec ou sans talons.

Prochain article

monde

Espagne : fin(s) de règne et malédiction