DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Felipe VI: le discours du roi


Espagne

Felipe VI: le discours du roi

L’Espagne a un nouveau roi, Felipe VI, et ce jeudi fut sa première journée dans les habits de souverain.

Toute la famille royale a passé de longues minutes à saluer la foule rassemblée devant le palais à Madrid. C‘était l’aboutissement d’une journée qui a débuté par la prestation de serment. Felipe a juré fidélité à la constitution de 1978, socle fondateur de la démocratie espagnole. “Je jure de remplir fidèlement mes fonctions, de respecter et faire respecter le Constitution et les lois et de respecter les droits des citoyens et des régions autonomes”, a-t-il déclaré, sous les applaudissements des députés et sénateurs réunis au Congrès et aux cris de “Viva España” et “Viva el rey”.

Dans son premier discours de roi, il a rendu hommage à son père Juan Carlos, artisan de la réconciliation à la fin de la dictature franquiste, puis il a immédiatement mis l’accent sur l’unité de l’Espagne, en proie à des tensions séparatistes.

“Il y a une place pour chacun de nous dans une Espagne unie et diverse, fondée sur l’unité du peuple espagnol, solidaire entre ses régions, respectueuse de la loi”, a-t-il déclaré devant les dirigeants des exécutifs régionaux du pays Basque, de Catalogne et de Galice.

“Merci beaucoup”, a-t-il conclu en castillan, en catalan, en basque et en galicien, les quatre langues officielles du pays.

Le nouveau souverain a promis de “rénover” la couronne royale, ternie par une série de scandales. A tel point point qu’un Espagnol sur deux se dit aujourd’hui critique vis-à-vis de la monarchie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Ukraine va sceller son rapprochement avec l'Union européenne