DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Chine : treize personnes abattues par la police au Xinjiang


Chine

Chine : treize personnes abattues par la police au Xinjiang

La région autonome et instable du Xinjiang, en Chine, a été le théâtre d’une nouvelle attaque.

Elle a eu lieu dans la ville de Kashgar. Treize personnes ont été abattues par la police après qu’elles ont lancé un véhicule piégé contre un commissariat. Trois policiers ont été légèrement blessés.

Le 23 mai dernier déjà, un attentat à l’explosif contre un marché en plein air avait fait une trentaine de morts à Urumqi, la capitale du Xinjiang.

Face à la hausse des attentats dans la région, les autorités chinoises ont pris des mesures répressives.

Lundi dernier, trois personnes jugées pour l’attaque menée en octobre sur la place Tian’anmen ont été condamnées à la peine capitale. Le même jour, treize personnes ont été exécutées après avoir été condamnées pour “terrorisme” au Xinjiang.

Pékin accuse les séparatistes Ouïghours d‘être derrière les troubles qui endeuillent la région. Musulmans turcophones, les Ouïghours constituent l’ethnie la plus importante du Xinjiang. Ils dénoncent, eux, la répression de Pékin.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest est "hors de contrôle", selon MSF