DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak: combats autour de la principale raffinerie du pays

Vous lisez:

Irak: combats autour de la principale raffinerie du pays

Taille du texte Aa Aa

En Irak, de violents combats opposent les djihadistes sunnites et les forces gouvernementales appuyées par des milices chiites. Ces combats ont lieu notamment autour de la raffinerie de Baïli, la plus importante du pays.

Autre théâtre d’affrontement : l’aéroport de Tal Afar, ville du nord de l’Irak.

Dix jours après le lancement de leur offensive, les combattants du groupe “Etat islamique en Irak et au Levant” (EIIL) semblent consolider leurs positions. La ligne de front s‘être apparemment stabilisée à une centaine de kilomètres au nord de Bagdad.

Face aux violences de ces dernières semaines, les civils ont fui massivement. Les agences des Nations Unies estiment à près d’un million le nombre de déplacés.

Pour l’heure, aucune intervention internationale ne se profile. Les Etats-Unis vont simplement envoyer des conseillers militaires pour soutenir l’armée. Le Premier ministre Nouri al-Maliki aurait espéré des frappes aériennes américaines. Ce n’est manifestement pas à l’ordre du jour à Washington.

A Bagdad, les avis sont partagés. “Une intervention militaire ne réglera rien au problème, assure Ahmed. La solution ne peut être que diplomatique et politique. C’est ça, notre message pour le président Obama”.

En revanche, Qassim Hashim voudrait que les Etats-Unis s’impliquent. “Ils ont le devoir de défendre la population et les institutions irakiennes, dit-il. Un accord avait été signé en ce sens”.

Ce vendredi, le plus haut dignitaire chiite d’Irak, l’ayatollah Ali al-Sistani a, une nouvelle fois, appelé à repousser l’offensive des djihadistes.

Chaque jour, des centaines d’hommes se portent volontaires pour partir au front. Parmi eux, il y a les partisans de Moqtada al-Sadr, prêt à se battre pour défendre les lieux saints chiites. Mais ils ont prévenu: si les Américains interviennent dans cette crise, ils les combattront comme ils l’ont fait dans années 2000.