DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Iran et son image controversée


monde

L'Iran et son image controversée

Alors que la cinquième session des négociations entre l’Iran et les grandes puissances autour du programme nucléaire de Téhéran a pris fin vendredi sans accord, une étude du Pew Research Center révèle la piètre image de la République islamique dans le monde.

Seuls trois pays – Bangladesh, Indonésie, Pakistan – sur les 40 dans lesquels le sondage a été mené expriment un avis favorable. Et la tendance négative semble s’accroître auprès des pays voisins du Moyen Orient, en particulier depuis l‘élection du président Hassan Rohani il y a maintenant une année.

En Tunisie, Turquie, Égypte et en Jordanie par exemple, Hassan Rohani est bien moins populaire que son prédécesseur Mahmoud Ahmadinejad, souligne l‘étude.

Au Liban, l’opinion reflète les divisions confessionnelles. Une grande majorité de Chiites (86%) expriment une opinion favorable. A l’inverse, seuls 31% de Chrétiens et 13% de Sunnites vantent les mérites d’Hassan Rohani et de l’Iran.

Dans les rangs des pays du P5+1 (les cinq États membres du conseil de sécurité de l’ONU, plus l’Allemagne), pays qui se sont engagés dans des négociations avec la République islamique autour de son programme nucléaire controversé, l’opinion publique reste sévère. Les avis sont négatifs en Allemagne, France, Grande Bretagne, États-Unis et Chine. Trois américains sur quatre ont une opinion défavorable. La Russie est plus partagée avec 44% des sondés qui affichent un avis critique contre 35% qui le sont moins. Sur 29 des 40 pays sondés, une majorité exprime une opinion défavorable.

Au final, l’image de l’Iran est assez négative en Europe et en Amérique Latine, note l‘étude. Les avis sont plus partagés en Asie et en Afrique sub-saharienne, même si dans ces régions, un grand nombre de personnes n’ont pas exprimé d’opinion.

L‘étude a été menée entre mars et mai 2014 dans 40 pays pour une totalité de 40, 628 personnes interrogées.

Prochain article

monde

Coup de talon dans la mode russe