DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Condamnation de 3 journalistes en Egypte: colère et incompréhension

Vous lisez:

Condamnation de 3 journalistes en Egypte: colère et incompréhension

Taille du texte Aa Aa

En Egypte, trois journalistes de la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera ont été condamnés ce lundi à des peines de 7 à 10 ans de prison.

Les juges ont considéré que ces 3 hommes avaient soutenu “une organisation terroriste”, un terme employé pour qualifier le parti des Frères musulmans, et qu’ils avaient diffusé de fausses nouvelles.

Ce verdict a suscité colère et incompréhension.

“S’il y avait des preuve contre lui, je n’ose même pas imaginer la peine dont il aurait écopée”, s’emporte Wafa Bassiouni, mère de Mohamed Fahmy, un des trois condamnés. “Là, ajoute-t-elle, avec un dossier vide, il a pris 7 ans”.

Parmi les trois condamnés, il y a Peter Greste, journaliste de nationalité australienne. Comme les deux autres employés d’Al-Jazeera, il avait été arrêté en décembre dernier.

Le gouvernement australien a réagi peu après la condamnation. “Nous sommes choqués par cette décision de justice, a déclaré Julia Bishop, ministre des Affaires étrangères. Nous sommes consternés par le fait qu’un verdict ait été rendu, et par la lourdeur de ce verdict”.

La direction de la chaîne Al-Jazeera a également dénoncé un verdict qualifié d’“injuste”. Et d’ajouter qu’il s’agit d’“un jugement politique” et d’“une tentative de terroriser les journalistes”.