DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

John Kerry exige l'unité nationale en Irak


Irak

John Kerry exige l'unité nationale en Irak

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry s’est rendu à Bagdad ce lundi. Sa mission : convaincre Nouri al-Maliki, le Premier ministre chiite de l’Irak de former rapidement une gouvernement d’union nationale.

Pour la diplomatie américaine, c’est le favoritisme de Nouri al-Maliki envers la communauté chiite qui serait à l’origine de l’insurrection sunnite.

“L’avenir de l’Irak dépend en tout premier lieu de la capacité de ses dirigeants à s’unir et à prendre position contre l’Etat islamique en Irak et au Levant”, a déclaré John Kerry. “Pas la semaine prochaine, pas le mois prochain mais maintenant.”

Les insurgés sunnites sont désormais aux portes de Bagdad, qui se prépare aux combats. La ligne de front se situe à 60 kilomètres au nord-est de la capitale irakienne.

John Kerry quant à lui, est maintenant attendu à Bruxelles et à Paris.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : une voie ferrée sabotée dans l'est