DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Libyens s'apprêtent à voter malgré l'insécurité

Vous lisez:

Les Libyens s'apprêtent à voter malgré l'insécurité

Taille du texte Aa Aa

C’est dans un contexte très tendu que les Libyens vont se rendre aux urnes. Mercredi doivent avoir lieu des élections législatives cruciales pour l’avenir du pays. Les 1,5 million d‘électeurs Libyens inscrits pour ce scrutin doivent élire les 200 membres de la future Chambre des représentants qui doit remplacer le Congrès général national (CGN) élu en juillet 2012. Dans certaines zones, comme à Benghazi, on ne veut pas laisser l’insécurité entraver le bon déroulement de cette élection.

“Le Comité de sécurité conjoint de Benghazi veille au bon déroulement du processus électoral, en coordination avec la Commission électorale. Il a d’ailleurs fourni des cartes détaillant la répartition des bureaux de vote. Il a promis d’en ouvrir 182 et de sécuriser la ville”, explique le président de la Commission électorale.

Les Libyens déjà usés par plus de quarante ans de dictature sous l’ancien régime de Mouammar Kadhafi veulent à présent tourner la page du CGN accusé d‘être responsable de tous les maux du pays. Malgré les difficultés, l’espoir d’un avenir meilleur reste intact.

“Si Dieu le veut, cette élection se déroulera dans les règles et c’est ce que nous attendons après tout ce qui vient de se passer. Nous allons arriver à poser de bonnes bases, le pays va renouer avec le calme et les gens vont aller de l’avant, car là, ils sont vraiment usés”, dit un habitant de Benghazi.

Les Libyens espèrent un bon déroulement du scrutin, mais dans l’est du pays, rien n’est moins sûr. À Benghazi, en un mois, les affrontements entre une force paramilitaire et des groupes islamistes ont déjà fait plus d’une centaine de morts.