DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"La trêve en Ukraine doit être prolongée"


Ukraine

"La trêve en Ukraine doit être prolongée"

L’Autriche et la Russie s’unissent pour appeler à la prolongation du cessez-le-feu en Ukraine (il expire le 27 juin). Même s’il n’est pas vraiment respecté par les rebelles de l’est, les présidents autrichien et russe veulent croire qu’il sera possible de le prolonger et de l’accompagner rapidement de véritables négociations entre les séparatistes et Kiev.

“Le président Porochenko a proposé ce cessez-le-feu et il s’est montré prêt pour un processus de paix”, explique Vladimir Poutine. “A mon avis, et je le lui ai dit personnellement, ce qui a été fait jusque-là n’est pas suffisant pour vraiment sortir de la crise.”

“Nous demandons à ce qu’il n’y ait plus d’envois d’armes ou de personnes qui veulent atteindre leurs objectifs par la force des armes. Mais Kiev doit aussi faire sa part”, a déclaré Heinz Fisher.

En parallèle, l’Autriche a scellé sa participation au projet russo-italien controversé de gazoduc South Stream via la signature d’un contrat entre les groupes d‘énergie autrichien OMV et russe Gazprom. Ce gazoduc évite l’Ukraine, mais l’Autriche n’y voit aucun signal négatif. Bruxelles avait pourtant demandé aux 28 membres de l’UE de résister aux pressions de Moscou sur ce projet.

La visite officielle de Vladimir Poutine à Vienne a été accompagnée de manifestations hostiles à la Russie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Ukraine : Vladimir Poutine joue la désescalade