DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Corse : le FLNC dépose les armes


France

Corse : le FLNC dépose les armes

C’est un véritable tournant depuis sa création en 1976.

Le Front de libération nationale de la Corse a décidé, unilatéralement, d’enclencher “un processus de démilitarisation et une sortie progressive de la clandestinité”.

La principale organisation clandestine armée corse l’a annoncé dans un communiqué authentifié par le mensuel Corsica.

Par le passé, le FLNC avait annoncé des trêves à plusieurs reprises, mais c’est la première fois qu’il parle de déposer les armes.

Dans ce communiqué, l’organisation salue les résolutions prises depuis un an par l’Assemblée de Corse, comme celle portant sur un statut de résident, destiné à enrayer la spéculation foncière et immobilière. Evoquant l’avenir, le FLNC appelle tous les dirigeants politiques à négocier l’instauration d’un nouveau statut de l‘île avec l’Etat français pour défendre les droits du peuple corse notamment sa langue, sa culture et son patrimoine”.

Le FLNC, qui a revendiqué plusieurs milliers d’attentats, a toujours affirmé épargner les vies humaines. Toutefois, neuf policiers ou gendarmes ont été tués en 34 ans.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Sénat russe lève l'autorisation d'intervenir en Ukraine