DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne : procès en vue procès en vue pour Cristina, la sœur du roi

Vous lisez:

Espagne : procès en vue procès en vue pour Cristina, la sœur du roi

Taille du texte Aa Aa

Six jours seulement après l’avènement de Felipe VI, un juge ibérique a confirmé l’inculpation pour fraude fiscale et blanchiment d’argent de l’infante Cristina ouvrant la perspective d’un éventuel procès.

Une décision qui intervient après quatre ans d’instruction sur l’affaire de corruption dont le principal accusé est son mari, Iñaki Urdangarin. Selon la justice, il existe des indices suffisants sur le fait que Cristina “s’est enrichie” et “a donné à son mari les moyens de le faire, par sa collaboration silencieuse”.

L’avocat de l’infante nie toute malversation : “selon nous, le juge ne prend pas en compte la position de l’agence des impôts qui a expliqué à diverses occasions que Doña Cristina n’a commis aucun délit fiscal. Le parquet a également mis en évidence de manière constante et répétée qu’il n’y a pas de base pour cette accusation”.

L’ancien international de handball, Iñaki Urdangarin est soupçonné d’avoir détourné plusieurs millions d’euros d’argent public par le biais d’une fondation.

Cette affaire a éclaboussé la famille royale espagnole et a contribué à faire plonger la popularité de la couronne d’Espagne, jusqu’au coup de théâtre de l’abdication du roi Juan Carlos le 18 juin. Depuis deux ans et demi, le couple, a été écarté des activités officielles et n‘était pas présent pour l’avènement de Felipe VI dont le début de règne pourrait être gêné par cette affaire.