DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondial : la Grèce bat la Côte d'Ivoire et va en huitièmes

Vous lisez:

Mondial : la Grèce bat la Côte d'Ivoire et va en huitièmes

Taille du texte Aa Aa

Après l’Espagne et l’Angleterre, l’Italie est le troisième géant européen éliminé dès le premier tour. La Squadra Azzura a perdu la bataille de Natal contre l’Uruguay. Dans la foulée, son sélectionneur Cesare Prandelli a annoncé sa démission. Qualifiée, la Céleste peut-elle, continuer à rêver d’un sacre au Maracanã, comme il y a 64 ans.

Uruguay in, Italie out

Pour passer dans ce groupe D, l’Uruguay devait battre des Italiens à qui un nul suffisait et qui avaient d’ailleurs cadenassé le jeu. Mais après l’expulsion de Marchisio en seconde mi-temps, l’Uruguay pousse, bute plusieurs fois sur un très bon Buffon et finit par trouver la faille à la 81e minute grâce à son défenseur Diego Godin, sur corner.

Le Costa Rica a, lui, assuré sa première place dans le groupe D. À Belo Horizonte, face à une équipe anglaise déjà éliminée et très remaniée, un nul suffisait aux sud-américains. C’est ce qu’ils obtiennent à l’issue d’une rencontre sans le moindre but.

L’Amérique du Sud continue de marquer ce début de mondial de son empreinte avec deux représentants de plus dans le top 16, dont un Costa Rica toujours invaincu.

Thriller grec

Dans le groupe C, à Fortaleza, malgré la perte de deux joueurs sur blessure dont le gardien, les Grecs ouvrent la marque par Samaris juste avant la mi-temps. La Côte d’Ivoire, qui n’a besoin que d’un nul, pense avoir fait l’essentiel en égalisant à un quart d’heure de la fin, mais un pénalty de Samaras dans les arrêts de jeu propulse la Grèce en huitièmes.

À Cuiaba, la Colombie consolide sa première place en étrillant le Japon quatre buts à un, avec notamment un doublé de Jackson Martinez. Les Japonais avaient fait illusion en égalisant à un partout en fin de première mi-temps.

En huitièmes, la Colombie affrontera l’Uruguay et le Costa Rica sera opposé aux surprenants Grecs.

Matchs à trois dans les groupes E et F

La France et l’Equateur vont se disputer la première place du groupe E qui permettra, peut-être, d‘éviter l’Argentine en huitièmes de finale. Pour cela, les Bleus ont besoin d’un nul. Match nul, c’est aussi l’objectif du Nigeria face à l’Argentine pour assurer sa qualification dans le groupe F. Les Super Eagles visent la troisième participation aux huitièmes de leur histoire.

Les Bleus ont encore un dernier effort à fournir pour rester en tête du groupe E. Cet effort, face à l’Equateur, ils vont le faire dans le mythique stade Maracanã de Rio de Janeiro, qui accueillera la finale le 13 juillet. Autrement dit, une source de motivation supplémentaire. Côté effectif, Didier Deschamps devrait procéder à quelques changements, pour faire souffler certains, comme Varane, malade et pallier la suspension de Cabaye.

L’Equateur a son destin en main. Une victoire serait synonyme de huitièmes de finale. Pour faire dérailler la locomotive tricolore, le sélectionneur Reinaldo Rueda compte à la fois sur son excellent collectif, mais aussi sur son buteur Enner Valencia, actuellement en pleine forme. Reste que la défense équatorienne va être mise à rude épreuve face à une équipe qui a marqué huit fois en deux rencontres.

Et puis la Suisse a encore toutes ses chances de se qualifier devant l’Equateur si elle bat le Honduras.

Le Nigeria peut se contenter d’un résultat nul face à l’Argentine à Porto Alegre, mais les Super Eagles, champions d’Afrique 2013, peuvent également prétendre à la première place du groupe F. Une chose est sûre, la défaite n’est pas permise, car l’Iran, en embuscade, leur subtiliserait la qualification en battant la Bosnie.

À Porto Alegre, l’Argentine va de son côté essayer de convaincre, car si le résultat est bien là avec deux victoires, le contenu proposé par les hommes d’Alejandro Sabella en a laissé plus d’un dubitatif. Léo Messi à part, les joueurs de l’Albiceleste n’ont épaté personne. Le jeu argentin n’est pas séduisant malgré la pléiade de stars, d’Higuain à Agüero en passant par Di Maria et bien sûr Messi.

Les enjeux du groupe F : Nigeria – Argentine pour la première place, Iran – Bosnie pour la surprise et l’honneur.

Avalanche de buts et grosse côte

On passe aux pronostics du service des sports d’euronews pour les matchs de ce mercredi. Bien entendu, ce ne sont que des pronostics, on se trompe peut-être…Participez, vous aussi, en postant vos commentaires sur nos pages des réseaux sociaux en utilisant #TheCornerScores.

Votre rubrique préférée vous annonce une avalanche de buts dans le groupe E grâce à une équipe de France qui va continuer sur sa lancée et une Suisse qui se doit de réagir. On voit bien également l’Argentine faire taire les critiques et comme on n’a pas peur, on mise sur l’Iran face à la Bosnie.