DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fonds vautours : l'Argentine plaide sa cause à l'ONU

Vous lisez:

Fonds vautours : l'Argentine plaide sa cause à l'ONU

Taille du texte Aa Aa

Condamnée par les États-Unis à verser plus d’un milliard de dollars de dettes impayés à des fonds d’investissements, Buenos Aires fait appel aux Nations unies pour réduire cette somme qui risque de plonger le pays dans un nouveau marasme financier.

“Cela va certainement nous pousser à un défaut de paiement. Peu importe la façon dont on regarde le problème, ce jugement pousse l’Argentine vers une crise économique. Cela risque d’engendrer une dette qui représente le double de celle que nous avons connu en 2001”, souligne le ministre argentin de l‘Économie, Axel Kicillof.

Depuis sa faillite en 2001, l’Argentine rembourse la plupart de ses créanciers à hauteur de 30 % de la mise initiale. Mais 7 % d’irréductibles, qualifiés de fonds vautours, refusent les restructurations de dette et réclament 100 % de la valeur inscrite sur les bons argentins.