DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : les combats s'étendent

Vous lisez:

Irak : les combats s'étendent

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre irakien a “accueilli favorablement” des raids menés par l’armée syrienne contre des jihadistes au poste-frontière d’Al-Qaïm, en Syrie. Alors que les insurgés renforcent leur emprise des deux côtés de la frontière, Nouri Al-Maliki tente d‘éviter l’implosion de son pays. Ce jeudi, les forces spéciales de l’armée irakienne ont mené une opération héliportée et ont repris le contrôle de l’université de Tikrit, une des villes tombées aux mains des insurgés. L’université est située sur la voie vers Baiji, la principale raffinerie de pétrole en Irak.

Parallèlement l’influent chef chiite Moqtada al-Sadr continue de mobiliser ses partisans et demande des comptes au gouvernement. “Il faut premièrement, que les combats et la terreur contre les civils s’arrêtent”, dit-il, “deuxièment, j’appelle le gouvernement irakien à répondre aux demandes légitimes des sunnites modérés d’Irak qui ont souffert d’exclusion et de marginalisation”.

Moqtada al-Sadr a appelé à la formation d’un gouvernement rassemblant toutes les communautés. L’offensive des insurgés aggrave les divisions confessionnelles au sein de l’Irak, les combats ont déja fait plus de 1.000 morts et des centaines de milliers de déplacés.