DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Attentat d'Abuja : Goodluck Jonathan au chevet des blessés


Nigéria

Attentat d'Abuja : Goodluck Jonathan au chevet des blessés

Le président nigérian Goodluck Jonathan s’est rendu vendredi sur les lieux de l’attentat, qui avait fait 21 morts et plusieurs blessés, deux jours plus tôt, dans le centre d’Abuja, laissant un énorme cratère. La bombe, de forte puissance, avait explosé en plein après-midi à l’entrée d’un centre commercial. Le président nigérian s’est ensuite rendu au chevet des blessés.

L’attentat a été attribué aux islamistes de Boko Haram, qui ne cessent de faire régner la terreur dans le pays. Il s’agit de la troisième attaque en trois mois dans la capitale. Les deux dernières, qui avaient notamment visé une gare routière, avaient déjà fait en tout une centaine de victimes. Le groupe islamiste est également responsable de l’enlèvement de quelque 200 lycéennes dans le nord-est du pays.

Critiqué pour son incapacité à stopper les violences, Goodluck Jonathan a estimé vendredi que le Nigeria était rentré dans l’une des phases les plus sombres de son histoire.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'hommage des Serbes de Bosnie à Gavrilo Princip et ses complices