DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : à l'Est, les familles fuient les combats


Ukraine

Ukraine : à l'Est, les familles fuient les combats

La file s’allonge d’heure en heure au poste frontière d’Izvaryne, près de Louhansk. Ces Ukrainiens russophones veulent se mettre à l’abri en Russie, le temps que la paix revienne. Selon l’ONU, 110.000 Ukrainiens ont fait ce choix cette année. D’autres ont gagné l’ouest de l’Ukraine – 16.400 sur la seule semaine écoulée.

“Dans notre région du Donbass, les fusillades sont quotidiennes, explique un père de famille au volant de sa voiture. Nous avons peur pour nos vies et la vie de nos enfants. Nous vivions en paix avant et tout allait bien. Et maintenant, c’est la guerre,” déplore-t-il.

La plupart de ces candidats à l’exil sont des familles avec enfants. Depuis la mi-avril, les affrontements dans l’Est ont fait plus de 400 morts selon l’ONU.

“C’est vraiment effrayant, tout le monde part et s’enfuit. C’est terrifiant. Si nous n’avions pas d’enfant, ce serait probablement plus facile,” confie une jeune maman.

Les Ukrainiens ont le droit de séjourner 90 jours en Russie sans visa. La plupart de ces déplacés espèrent rentrer bientôt. Seuls 9.500 ont demandé un statut de réfugié, délivré après un séjour de six mois minimum.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Ukraine : Vladimir Poutine joue les pacificateurs