DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le vice-président argentin inculpé de corruption


Argentine

Le vice-président argentin inculpé de corruption

C’est une première en Argentine pour un vice-président en exercice : Amado Boudou a été inculpé de corruption par un juge d’instruction.

Il est accusé d’avoir acheté via un prête-nom une entreprise au bord de la faillite, l’imprimerie Ciccone, qui détient le monopole de l’impression des billets de banque en Argentine, lorsqu’il était ministre de l’Economie (2009-2011).

Amado Boudou, qui est actuellement en déplacement à Cuba, clame son innocence.
Il doit rentrer en Argentine la semaine prochaine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Sarajevo : cent ans après l'assassinat de l'archiduc