DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Trêve prolongée en Ukraine, des rebelles divisés


Ukraine

Trêve prolongée en Ukraine, des rebelles divisés

Quelques heures avant que la trêve ne soit prolongée par Petro Porochenko, l’armée ukrainienne et certains groupes d’insurgés se sont encore affrontés, comme ici à Kramatorsk. Pourquoi le cessez-le-feu n’est-il pas respecté ? Car les rebelles sont divisés. Et tous n’ont pas accepté la trêve comme Alexandre Borodaï, chef rebelle de la république séparatiste autoproclamée de Donetsk.

Le ministère ukrainien de la Défense a rendu publique cette vidéo montrant un check point finalement resté sous contrôle de l’armée au terme de longues heures de combat.
Quatre soldats ont été tués et cinq blessés lors de l’attaque des insurgés qui affirment par ailleurs avoir pris le contrôle de deux autres check point sur la frontière avec la Russie.

Hier aussi, des insurgés se sont emparés d’une base de la Garde nationale ukrainienne dans l’est de Donetsk. La bataille a duré quatre heures, un séparatiste aurait été blessé. A ce jour, seul le commandant de la base serait encore retenu prisonnier.

Malgré tout, le président ukrainien Petro Porochenko a donc souhaité proroger le cessez-le-feu de 72h, jusqu‘à lundi 22h, juste après son retour de Bruxelles, où il a signé un accord d’association historique avec les Etats membres de l’Union européenne.

L’ONU a par ailleurs condamné la violence des “combattants illégaux” et les appellent à rendre les armes. Elle estime que 55 000 Ukrainiens ont fui la Crimée, et les régions de Donetsk et Louhansk depuis le début de la crise.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Querelle mémorielle à Sarajevo pour le centenaire de 14-18