DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brésil-Colombie en quart de finale

Vous lisez:

Brésil-Colombie en quart de finale

Taille du texte Aa Aa

Dans ce nouveau numéro du Corner consacré à la Coupe du monde, on va revenir sur la première affiche des quarts de finale, et ce sera Brésil-Colombie.

L‘équipe de Scolari vient à bout du Chili à Belo Horizonte, tandis que les Cafeteros battent l’Uruguay au Maracana de Rio.

La réussite est brésilienne

Un brin de réussite pour Julio Cesar sauvé par sa barre transversale à la 120e minute et par son poteau sur le dernier tir au but chilien.

Les Brésiliens s’imposent finalement 3-2 lors de la séance fatidique alors qu’il y avait un partout à la fin du temps réglementaire et de la prolongation.

David Luiz avait ouvert le score pour la Seleçao à la 18e minute, mais Alexis Sanchez avait égalisé pour la Roja peu après la demi-heure de jeu.

L’histoire se répète, car le Brésil avait déjà éliminé le Chili en huitièmes de finale en 2010.

Sensationnel James Rodriguez

Le prochain adversaire du pays organisateur sera donc la Colombie qui l’emporte 2 à 0 contre l’Uruguay, privée du mordant de son attaquant Luis Suarez.

James Rodriguez, désigné meilleur joueur du premier tour, continue sur sa lancée en signant un doublé.

Avec 5 réalisations à son compteur, le voilà désormais meilleur buteur de la compétition.

C’est la première fois de leur histoire que les Cafeteros atteignent les quarts de finale d’un Mondial.

La mécanique orange bien huilée

Suite ce soir des huitièmes de finale avec les Pays-Bas qui affrontent le Mexique à Fortaleza.

Les protégés de Luis van Gaal, finalistes malheureux en 2010, ont inscrit 10 buts lors du premier tour (personne n’a fait mieux).

Et ils comptent dans leurs rangs deux joueurs d’exception : l’attaquant de Manchester United, Robin van Persie, et celui du Bayern Münich,Arjen Robben.

Du côté de la Tri et de Javier Hernandez, alias Chicharito, on espère enfin passer ce cap des huitièmes de finale après cinq éliminations consécutives à ce stade de la compétition.

Le Mexique a battu le Cameroun et la Croatie en phase de poules et tenu en échec le Brésil zéro partout avec dans ses cages un gardien en état de grâce, Guillermo Ochoa.

Duel de petits poucets

Le Costa Rica a créé la surprise lors du premier tour en terminant devant trois pays déjà sacrés champions du monde : l’Uruguay, l’Italie et l’Angleterre.

Les Ticos, qui pointent au 28e rang au classement de la FIFA, espèrent atteindre les quarts de finale pour la première fois de leur histoire.

C’est le même objectif après lequel court leur adversaire du soir, la Grèce.

Les joueurs de Fernando Santos n’ont marqué que deux buts en trois matchs et arraché leur qualification contre la Côte d’Ivoire sur un pénalty dans le temps additionnel.

Une défense solide, de l’opportunisme en contre-attaque : après tout, c’est comme ça que Giorgios Karagounis et ses coéquipiers sont devenus champions d’Europe il y a 10 ans.

On parie ?

Voici maintenant le moment que vous attendez tous : nos pronostics pour les deux matches du jour.

Et n’oubliez pas, vous pouvez nous donner votre avis sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag TheCornerScores.

On prévoit les victoires 2-1 des Pays-Bas contre le Mexique et 3-0 du Costa Rica contre la Grèce.

Une “Flashmob” pour Neymar

Quelques supporteurs brésiliens ont fait une “Flashmob” à Copacabana, la fameuse plage de Rio, pour souhaiter bonne chance à leur équipe et à leur idole, Neymar.

Si l’Espagne a “Manolo” et la France “Clément d’Antibes”, le Brésil a “Bola Sete”.

Ce fan inconditionnel de la Seleçao a orchestré la chorégraphie et il espère que ce ballon d’essai va se transformer en raz de marée.

Autrement dit, qu’ils seront bientôt des milliers, un peu partout à travers le Brésil, à reprendre ces quelques pas de danse.

Hier, à Copacabana, ce n‘était ni la foule, ni l’ambiance des grands jours…