DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouveaux affrontements malgré le cessez-le-feu dans l'Est de l'Ukraine


Ukraine

Nouveaux affrontements malgré le cessez-le-feu dans l'Est de l'Ukraine

L’Est de l’Ukraine n’a pas connu de répit ce dimanche. Selon la Garde nationale, des rebelles pro-russes ont attaqué au mortier et avec des blindés un barrage tenu par les forces régulières près de Sloviansk, l’un des bastions des séparatistes prorusses, situé à 100 km de la frontière russe. Les autorités ont également indiqué ce dimanche que cinq soldats avaient été tués au cours des dernières 24 heures.

Des rebelles ont affirmé de leur côté que les forces ukrainiennes avaient bombardé les environs de Sloviansk, touchant un marché et un immeuble sans faire de blessés.

Pour les résidents de la ville, le cessez-le-feu décrété par Kiev le 20 juin et prolongé jusqu‘à lundi soir, n’est qu’un vain mot. “C’est une trêve ça? Comment peut-on appeler ça une trêve. Est-ce que Porochenko et son nouveau gouvernement voient ce qui se passe, que des gens meurent”, s’indignait une résidente.

Lors d’un entretien au téléphone avec les présidents russe et ukrainiens, les dirigeants européens François Hollande et Angela Merkel ont de nouveau appelé ce dimanche Vladimir Poutine à agir pour aider son homologue ukrainien Petro Porochenko à apaiser la situation dans l’est de l’Ukraine.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Inde : une dizaine de morts après l'effondrement d'un immeuble