DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Une Bosnie divisée commémore l'attentat du 28 juin 1914


Bosnie-Herzégovine

Une Bosnie divisée commémore l'attentat du 28 juin 1914

La Bosnie a commémoré ce samedi l’assassinat à Sarajevo de l’archiduc François-Ferdinand, héritier de l’empire austro-hongrois. Un attentat commis le 28 juin 1914 par Gavrilo Princip qui a entraîné la Première Guerre mondiale.

“C’est unique, s‘émerveillait un professeur d’histoire venu des Etats-Unis. Pouvoir être ici cent ans après cet évènement très important, avoir la possibilité d‘être directement à l’endroit où il s’est produit, pouvoir se mettre en quelque sorte dans les pas de Gavrilo Princip et des autres, de l’archiduc et (de son épouse )Sophie, c’est une expérience formidable, c’est quelque chose que je n’oublierai pas.”

Un concert pour la paix a résonné à Sarajevo dans la soirée dans l’immeuble qui abritait à l‘époque l’Hôtel de ville, dernier endroit visité par l’archiduc, quelques minutes avant qu’il ne soit tué. Un concert où les dirigeants serbes de Bosnie ont brillé par leur absence. Ils étaient à Visegrad dans l’est du pays et ont rendu hommage au nationaliste Gavrilo Princip.

“Il y a cent ans, les tirs de Gavrilo Princip n‘étaient pas des tirs contre l’Europe, a déclaré Milorad Dodik, président de l’entité serbe de Bosnie. C‘étaient des tirs pour la liberté. Cela a signifié le début du processus d‘émancipation complète des Serbes dans cette région et la libération finale de la tyrannie des occupants.”

Gavrilo Princip est célébré par les Serbes bosniens comme un héros de la lutte d’indépendance des Slaves du Sud contre l’empire austro-hongrois qui avait annexé la Bosnie en 1908.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'exposition Making Peace s'installe à Sarajevo