DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bulgarie : Bruxelles intervient pour calmer la panique bancaire


économie

Bulgarie : Bruxelles intervient pour calmer la panique bancaire

La crise de confiance en Bulgarie : la commission de Bruxelles et les pouvoirs publics bulgares ont décidé de frapper vite et fort pour calmer le début de panique que connaît le secteur bancaire du pays qui traverse lui-même une profonde crise politique.

Alors que les épargnants inquiets pour leurs économies font le siège des banques depuiis vendredi , la Commission a autorisé Sofia à contribuer à la liquidité des établissements à hauteur de 1,7 milliards d’euros. C’est donc le montant du prêt que Bruxelles va octroyer à la Bulgarie.

Dès dimanche, le président bulgare avait voulu rassurer les clients des banques bulgares.

“L’argent des citoyens et des entreprises placé dans les institutions bancaires en Bulgarie est en sécurité, a souligné Rosen Plevneliev le Président bulgare. Et les banques vont continuer à travailler tout à fait normalement. Il n’ y a pas de crise bancaire, il y a une crise de confiance et une attaque criminelle, a encore ajouté le Président bulgare”.

Samedi et dimanche plusieurs personnes ont été arrêtées pour avoir diffusé de fausses informations.
La Bulgarie traverse une période d’instabilité et des élections anticipées se tiendront le 5 octobre.

Les bulgares craignent un retour de l’hyperinflation qui avait poussé 14 banques à la faillite dans les années 1996-1997.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Japon : le chômage descend à 3,5%