DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Election du président du Parlement européen, "un test de l'état d'esprit des élus"


Le bureau de Bruxelles

Election du président du Parlement européen, "un test de l'état d'esprit des élus"

Le nouveau Parlement européen se réunit pour la première fois ce mardi à Strasbourg pour élire son président,
deux semaines avant de se prononcer sur la nomination du Luxembourgeois Jean-Claude Juncker à la présidence de la Commission européenne.

Cette élection du président du Parlement européen lors de la session inaugurale de la nouvelle mandature “sera un test de l‘état d’esprit des élus”, assure-t-on de source parlementaire. Le vote des 751 parlementaires élus en mai dernier a lieu au scrutin secret.

Quatre candidats sont en lice pour cette élection dont trois sont peu connus. Il s’agit de Karim Sajjad, le candidat du groupe des conservateurs et réformistes, d’Ulrike Lunacek, la candidate du groupe des Verts, et de Pablo Iglesias soutenu par la gauche radicale.

Face à eux, plus connu, le social-démocrate Martin Schulz, candidat malheureux à la présidence de la Commission européenne. Grand favori de ce scrutin, il devrait être élu pour un second mandat.

La droite européenne ne présente pas de candidat contre Martin Schulz. Cette décision, fruit des négociations entre le Parti populaire européen (PPE) et les socialistes, doit permettre à Jean-Claude Juncker, chef de file du PPE de s’installer à la tête de la Commission européenne. Sa nomination est prévue le 16 juillet prochain.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Farage présente son nouveau groupe, Marine Le Pen rate son pari.