DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Faire de la musique avec les objets du quotidien


le mag

Faire de la musique avec les objets du quotidien

En partenariat avec

Transformer les objets de tous les jours en instruments. Il suffisait d’un petit détecteur et d’une application sur son smartphone pour laisser libre court à son imagination.

C’est un chercheur d’origine italienne installé à Londres, Bruno Zamborlin, qui a mis au point ce dispositif : “L’idée c’est de traduire toutes les vibrations que nous faisons quand nous touchons un objet en quelque chose de musical. On a un détecteur de vibrations qui est relié à un petit convertisseur qui transforme toutes les vibrations que nous faisons en signal électrique, c’est ensuite envoyé vers l’application du iphone qui analyse les vibrations et les transforme immédiatement en musique.”

Mogees est le petit nom de ce prototype qui a été développé grâce à une plateforme de financement participatif qui a permis à son inventeur de réunir 120 000 euros.

Bruno Zamborlin : “Je voulais jouer avec de la musique électronique mais sans être caché derrière un ordinateur, et des mixeurs et des controleurs. Je voulais que la musique électronique soit vivante.”

Il devrait en coûter quelque 50 euros pour obtenir ce petit micro dès cet automne qui va révolutionner la air music.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Amazigh, la reconnaissance au festival Timitar