DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mondial : les manifestants brésiliens tentent de ne pas se faire oublier


Brésil

Mondial : les manifestants brésiliens tentent de ne pas se faire oublier

A Rio, à deux pas de la fan-zone située sur la plage de Copacabana, des manifestants ont défilé en silence, avec du scotch sur la bouche pour symboliser l‘étouffement de toute contestation depuis le début du championnat. La moindre manifestation est violemment réprimée. Les revendications, elles, restent les mêmes qu’il y a un an.

“Dans ce pays, on ne voit aucune politique à long terme d‘éducation, de santé, des droits de l’homme, de logement. Et on en a assez, toutes les classes – la classe moyenne, les classes pauvres – et pas seulement du gouvernement, mais de la façon de faire de la politique dans ce pays”, explique un manifestant.

“Les gens ont le droit de s’exprimer, et c’est pour ça que l’on fait ça, pour montrer qu’on est baillonnés”, dit une jeune femme présente dans le cortège.

Il y a tout juste un an, un mouvement de contestation sans précédent s‘était emparé du pays. Ces manifestants dénoncent toujours le manque d’investissement dans les services publics, contrastant avec les milliards dépensés dans la construction des stades pour le Mondial.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les djihadistes annoncent la création d'un califat en Irak et en Syrie