DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rejoindre l'espace en ballon... rentrer en parapente

Vous lisez:

Rejoindre l'espace en ballon... rentrer en parapente

Taille du texte Aa Aa

Le tourisme spatial toujours plus près. Une société américaine basée à Roswell (ça ne s’invente pas) promet la lune disons plutôt la sortie d’atmosphère à ses clients fortunés d’ici 2016. Et tout ça en ballon. World View Enterprises vient de réaliser un vol d’essai, inhabité, qui a emmené un ballon à quelque 37 kilomètres d’altitude. Il faudrait ainsi entre une heure et demi et deux heures de vol pour atteindre cet incroyable point de vue sur notre planète.

Taber Maccallum, directeur technique World View Enterprises : “Le vol d’essai a été un grand succès. Nous avons pu faire des relevés sur chaque partie du vol. A partir du comportement du ballon pendant son décollage, et nous avons mis un point des procédures de décollage très sûres, jusqu‘à sa vitesse de croisière vers les hautes couches de l’atmosphère.”

Les concepteurs du ballons sont particulièrement satisfaits du succès du système de parapente. Après être monté à une altitude de 37 kilomètres, l’engin commence sa descente jusqu‘à 15 kilomètres. Là il se détache du ballon et est guidé vers la terre grâce à ce parapente, cette aile volante. C’est la première fois qu’un parapente a été ouvert avec succès à une telle altitude.

Taber Maccallum : “On quitte tout en douceur la planète pour nous retrouver en train de flotter au sommet de l’atmosphère comme le fait un glaçon à la surface d’un verre d’eau.”

Une vue imprenable donc sur notre planète bleue moyennant un billet d’une valeur de quelque 60 000 euros…