DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Immigrants : une semaine de lutte à Berlin

Vous lisez:

Immigrants : une semaine de lutte à Berlin

Taille du texte Aa Aa

Cela fait une semaine maintenant que la même scène se répète à Kreuzberg, le quartier underground de Berlin.
La police tente d‘évacuer un squatt installé dans une ancienne école, et des activistes allemands se sont joints aux immigrants qui refusent de quitter les lieux.

Ils sont 900 policiers venus de tout le pays, mais ils craignent que les immigrants mettent leur menace à exécution. Juchés sur le toit de l’immeuble, ils promettent de sauter si on les déloge.

Samedi, 3000 manifestants sont venus soutenir les demandeurs d’asile, pour la plupart Africains. Depuis le début de la crise, des voisins négocient avec la police pour apporter des caddies remplis de nourriture et de médicaments.

L’Allemagne est le pays qui a reçu le plus de demande d’asile en 2013. Et c’est aux Syriens que le pays a le plus ouvert les bras.