DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La CEDH valide l'interdiction du voile intégral en France

Vous lisez:

La CEDH valide l'interdiction du voile intégral en France

Taille du texte Aa Aa

Les juges européens ont rejeté la requête d’une Française adepte du niqab et de la burqa. La jeune femme estimait cette loi contraire à sa liberté de religion. Et cette dernière avait saisi la Cour à propos de la loi votée fin 2010 qui prévoit que “nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage”, sous peine de 150 euros d’amende et/ou d’un stage de citoyenneté.

Dans un arrêt définitif mais pas unanime – deux juges sur 17 ayant exprimé une opinion dissidente -, la CEDH a souligné que “la préservation des conditions du vivre ensemble était un objectif légitime” des autorités françaises. Elle a admis que la France disposait à cet égard d’une “ample marge d’appréciation” et que la loi votée fin 2010 n‘était pas contraire à la Convention européenne des droits de l’Homme.

La Belgique, qui a voté en 2011 une loi similaire au texte français, s‘était associée à la procédure.