DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : l'amnistie offerte aux sunnites qui soutiennent les insurgés


Irak

Irak : l'amnistie offerte aux sunnites qui soutiennent les insurgés

En Irak, l’instabilité politique et les obstacles qui s’opposent à la formation d’un nouveau gouvernement profitent aux insurgés. Pour tenter de stopper leur avancée, le Premier ministre Nouri al-Maliki a décrété ce mercredi une amnistie pour les tribus sunnites qui rejoignent les djihadistes.

“Au début, les insurgés parlaient de l’Etat islamique en Irak et au Levant, aujourd’hui ils parlent d’un califat dans la région. Ni les Irakiens ni les pays voisins ne doivent s’imaginer qu’il sont hors de danger. Mais nous ne nous laisserons pas faire et ils vont subir une sévère défaite.”

L’avancée des insurgés fait craindre une contagion en Jordanie, un pays déjà confronté à l’afflux des réfugiés syriens et à ses propres islamistes locaux.

Ici à Bassorah, dans le sud de l’Irak encore épargné, ces volontaires rejoignent l’armée régulière. Pour faire le jihad, contre le jihad.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Russie : les funérailles d'un vieux routier de l'info